Kaisery

Kayseri fait partie des villes éminentes d’Anatolie. Son économie et ses infrastructures démontrent son développement avancé. D’autre part, la cité est chargée d’histoires, préservant avec hargne des monuments séculaires. Tombeaux seldjoukides, mosquées et médersas sont à découvrir.

Histoire

Des hommes vivaient déjà dans la région de Kayseri il y a 6000 ans. A Kultepe, les archéologues ont découvert les traces d’une civilisation datant de 4 000 ans av. J.-C. Les commerçants Assyriens arrivèrent dans l’ancien Kanesh en 1900 av. J.-C. Rattachée à l’empire hittite vers 1750 av. J.-C., la contrée fut nommée Mazaka par les Phrygiens, puis habitée par les Mèdes et les Perses. 

Kayseri prospéra sous le nom Eusebeia dans le royaume indépendant de Cappadoce autour de 220 av. J.-C. A l’époque romaine vers l’an 10 av. J.-C, la ville fut renommée Caesarea ou Césarée en hommage à l’empereur Auguste, et déclarée capitale de la province romaine de Cappadoce. Elle fut ensuite un foyer important du christianisme. Né en 329, Saint Basile le Grand encouragea les chrétiens de Cappadoce à former de petites communautés agricoles, sur la base de la vie monastique. Les assauts arabes au VIIe et VIIIe siècles affaiblirent grandement Kayseri. Peu de temps après la bataille de Manzikert en 1701, la tribu turcique des Seldjoukides conquit la ville. Dominée par les Mongols à partir de 1243, la localité finit par être annexée par l’Empire Ottoman en 1515 sous le règne du Sultan Selim Ier.

Découvrir Kayseri

Kayseri se situe à l’Est de la Cappadoce, à 320 km de la capitale Ankara et à 770 km d'Istanbul. C’est LA destination turque pour découvrir toute la splendeur de l’architecture seldjoukide. A l’ombre du mont Aergeus qui culmine à 3 916m, les bâtiments anciens arborent fièrement leur façade en pierre volcanique sombre. Au centre de la ville, le Hisar (citadelle) a été érigé par l’empereur byzantin Justinien au VIe siècle, témoignant des défenses exceptionnelles que la cité avait jadis.

Médersas et mosquées : piliers du patrimoine de Kayseri

Dans le cœur de Kayseri, visitez la mosquée Mahperi Hunat Hatun bâtie au XIIIe siècle par l’impératrice Mahperi Hunat Hatun, épouse de l’éminent sultan Alaettin Keykubat (1223-1237). Le domaine comprend le cami (grande mosquée), une ancienne médersa (école théologique), un tombeau octogonal et un hammam.

Edifié en 1206 par le sultan Giyaseddin Keyhüsrev I, le Çifte Medrese de Kayseri fait partie des complexes les plus impressionnants de Turquie en termes de conception, d’architecture et de fonction. Les écoles théologiques jumelles ont été construites sur des bases techniques et écologiques avancées pour l’époque. Le centre médical du site disposait d’une salle d’opération chirurgicale. A l’aide de conduits sonores, la musique pouvait circuler dans les chambres des patients, tandis qu’un toit de gazon fournissait une bonne isolation contre la pluie. Celui-ci disposait d’un espace jardin où le personnel plantait des herbes médicinales et de nombreux types de légume. Musulmans, chrétiens ou juifs, tous avaient la possibilité de recevoir un traitement sur place. De nos jours, le Çifte Medrese sert de musée d’histoire médicale. Parmi les autres mosquées et médersas méritant le détour figurent le Sahibiye Medresesi datant de 1267 et reconverti en un bazar de livres,  la mosquée Hacı Kılıç érigé en 1249, ainsi que l’Ulu Cami de Kayseri – une mosquée de type pré-ottoman.

Le Döner Kümbet : le tombeau tournant de Kayseri

Avec sa forme cylindrique, le Döner Kümbet a reçu le surnom de tombeau tournant. C’est là que repose la princesse impériale Şah Cihan Hatun. Des arabesques en haut relief recouvrent le mausolée et affichent des représentations d’animaux et de plantes. A proximité, vous trouverez le Sırçalı  Kümbet, un autre tombeau, mais moins élaboré. Puis à 5 km sur la route de la ville de Sivas, il y a le Çifte Kümbet  qui montre un parfait exemple des tombes royales seldjoukides.

Le Manoir Güpgüpoğlu : le musée ethnographique de Kayseri

Si vous voulez en savoir plus sur l’histoire et la culture des peuples de la région, rendez-vous au manoir Güpgüpoğlu Konağı. Le monument du XVIIIe siècle a été soigneusement réhabilité pour faire office de musée ethnographique. En plus des expositions, la conception du bâtiment lui-même est intéressante. Le selamlık où les propriétaires recevaient jadis leurs invités est la partie accessible au publique. Le haremlik regroupe les quartiers privés de la famille. Non loin du manoir, l’ancienne résidence temporaire de Kemal Atatürk, fondateur de la Turquie moderne, a également été transformée en un musée.

Le climat à Kayseri

Kayseri hérite d’un climat continental humide sans saison sèche, avec des étés chauds et dégagés, tandis que les hivers sont presque glacials et nuageux. Le temps est sec sur une grande partie de l’année. La température oscille en moyenne entre -6°C et 31 °C. La meilleure période pour un voyage à Kayseri s’étend de début juillet à fin août.

Comment s’y rendre ?

Kayseri est accessible par la voie aérienne. Turkish Airlines et Pegasus Airlines exploitent quotidiennement des vols entre la ville et Istanbul. L’aéroport local accueille également des avions en provenance d’Izmir et d’Antalya. En ce qui concerne les vols internationaux, Kayseri dispose d’une liaison avec Düsseldorf, Vienne et Stuttgart.

Tous les jours, des trains partent de la capitale turque Ankara pour Kayseri. Le voyage dure environ 7h. La ville est desservie par un réseau routier assez confortables, avec des routes à 2x2 voies. Comptez 4h de trajet si vous conduisez depuis Ankara et 5h depuis Konya.

Comment se déplacer ?

A Kayseri, vous pouvez vous déplacer en bus, en taxi ou en tramway. La ligne de tram traverse la cité d’Est en Ouest sur une distance de 17 km environ. Le bus est le mode de transport le plus utilisé. Choisissez les dolmus (minibus) pour les petites distances. Les taxis circulent un peu partout dans la ville.

Que faire à Kayseri ?

  • Explorer le Çifte Medrese de Kayseri
  • Admirer l’architecture de la mosquée Mahperi Hunat Hatun
  • Découvrir les expositions du musée ethnographique de Kayseri
  • Contempler les décors d’arabesques du Döner Kümbet
  • Visiter l’Ulu Cami de Kayseri, etc.
1 photo
Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Cevdet de "Samistal Travel". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+90 533 259 68 84